MÉTHODE HABIT-ILE

Présentation générale

HABIT-ILE (Hand and Arm Bimanual Intensive Therapy Including Lower Extremities) est une méthode de rééducation intensive et ludique basée sur la méthode HABIT. 

La méthode HABIT-ILE a été développée par le Pr. Yannick Bleyenheuft, chercheuse en sciences de la motricité à l’université catholique de Louvain (Belgique), en collaboration avec l’université de Columbia à New York.

 

HABIT-ILE est utilisée aujourd’hui dans un contexte de recherche :

  • En Belgique, dans son laboratoire de recherche à Bruxelles (entre 2011 et 2019, 140 enfants ont participé à 17 stages intensifs)

  • Aux Etats-Unis, au Center for Cerebral Palsy Research de Columbia 

  • En Australie, dans une large étude multicentrique

  • En France, à Brest, dans l’équipe du Pr Sylvain Brochard

  • Ainsi qu’en Italie et aux Pays-Bas

Jusqu’ici la méthode a été appliquée et évaluée avec succès auprès d’enfants de plus de 6 ans, avec des atteintes unilatérales ou bilatérales. Elle est en cours d’évaluation chez les plus jeune (étude sur plus de 100 enfants avec des atteintes unilatérales ou bilatérales, de 1 à 4 ans). 

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode

Le principal objectif de la méthode HABIT-ILE est d’améliorer l’autonomie dans la vie quotidienne et les capacités motrices des bras et des jambes chez des enfants atteints de paralysie cérébrale unilatérale ou bilatérale. 

Les objectifs thérapeutiques fonctionnels sont fixés sur la base des demandes des enfants et de leurs parents. Ainsi dans le cadre du stage à Bruxelles, pour chaque enfant, quatre à cinq objectifs fonctionnels spécifiques au quotidien de l’enfant ont été déterminés par les parents et les thérapeutes (réussir à marcher sans aide entre les meubles, éplucher une clémentine …). 

Spécificités de la méthode

HABIT-ILE, est avant tout une méthode basée sur le jeu, pour motiver l’enfant, qui se caractérise par :  

  • Un dosage important (50 heures pour les 1 à 6 ans en deux semaines, 90 heures en deux semaines pour les plus de 6 ans, dans le cadre de mini-stages)

  • Un temps d’engagement moteur, c’est-à-dire l’enfant actif dans des tâches utiles, à plus de 80 % de son temps

  • Des mouvements exclusivement volontaires : pas de guidance ni de facilitation de mouvement

  • Une progressivité de la difficulté des tâches ou des mouvements pour induire des changements moteurs et neuroplastiques

 

Par rapport aux autres thérapies intensives, ciblées souvent uniquement sur le membre supérieure HABIT-ILE présente deux originalités majeures : 

  • Elle stimule constamment, de manière concomitante, la coordination bimanuelle, les membres inférieurs et le tonus postural, induisant de ce fait des changements moteurs et fonctionnels importants au niveau tant des membres supérieurs que des membres inférieurs. 

  • Étant donné son impact sur les membres supérieurs et inférieurs, elle peut être proposée aux enfants présentant une paralysie cérébrale bilatérale, ce qui constitue une première. Les changements observés chez ces enfants dépassent même ceux observés initialement chez les enfants présentant une atteinte unilatérale. 

 

Une spécificité et une force de la méthode réside aussi dans la puissance du groupe 

  • Le travail en groupe motive les enfants : même si chaque enfant travaille en individuel avec un professionnel, ils sont dans une même pièce, prennent les repas ensemble et se motivent mutuellement

  • Il existe aussi une émulation du groupe au niveau des professionnels, qui se réunissent plusieurs fois par jour pour échanger et bénéficier de l’expertise des autres et des superviseurs

A qui s’adresse la méthode ?

La méthode s’adresse avant tout aux enfants ayant une paralysie cérébrale, hémiplégie ou hémiparésie.

HABIT-ILE a également été testée sur les enfants ayant subi une hémisphérectomie ou une ablation de tumeur cérébrale, les résultats, soumis pour publication ont été très positifs.

Ce qu’en disent les parents

« Alors que Philippine n’utilisait pas du tout sa main droite, elle est parvenue à utiliser ses deux mains pour fermer un stylo notamment. Depuis ce stage, elle est en demande d’autonomie et fait plein de progrès, au-delà des objectifs fixés lors de l’étude, même sur le plan cognitif et du langage. »

Christèle, maman de Philippine, victime d’un accident vasculaire cérébral in utero

 

“L’enfant constate ses progrès au fur et à mesure, cela le motive” 

 

“Nos enfants sont plus conscients de leur capacité à progresser grâce au stage, plus impliqués après dans leur rééducation”

 

“Le stage lui a permis d’avoir une prise de conscience de l’existence de son bras et de l’utiliser beaucoup plus. Le stage a aussi été une prise de conscience de sa différence, mais avec une vision positive de sa capacité à progresser”

 

“Si c’était possible, je ferais un stage Habit-ile au moins une fois par an, pour soulager l’emploi du temps le reste de l’année”

“Tous les enfants devraient faire Habit-ile très jeunes, pour adopter les bonnes habitudes, les ancrer dans le quotidien”

Références scientifiques

Hand Functioning in Children with Cerebral Palsy, https://www.semanticscholar.org/paper/Hand-Functioning-in-Children-with-Cerebral-Palsy-Arnould-Bleyenheuft/6bcb9e64992c8e470448189648fad042ef57e2a8

 

Including a Lower-Extremity Component during Hand-Arm Bimanual Intensive Training does not Attenuate Improvements of the Upper Extremities: A Retrospective Study of Randomized Trials, https://www.semanticscholar.org/paper/Including-a-Lower-Extremity-Component-during-does-A-Saussez-Brand%C3%A3o/68a22be9004cd838d0e807a179e2eed0b5923676

 

The Two-Arm Coordination Test: Maturation of Bimanual Coordination in Typically Developing Children and Deficits in Children with Unilateral Cerebral Palsy, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30024779

Changes in Tactile Function During Intensive Bimanual Training in Children With Unilateral Spastic Cerebral Palsy, 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433419

En savoir plus

Les cahiers de la recherche sur la paralysie cérébrale, Fondation paralysie cérébrale, numéro 23, novembre 2018 (https://www.fondationparalysiecerebrale.org/sites/default/files/inline-files/FONDATION%20PC_CAHIERS%20RECHERCHE%2023.pdf)

 

La rééducation intensive chez les tout-petits : des premières observations prometteuses, Charlène Catalifaud, Le quotidien du médecin, 25/03/2019 (https://www.lequotidiendumedecin.fr/archives/la-reeducation-intensive-chez-les-tout-petits-des-premieres-observations-prometteuses)

 

Le jeu pour soigner les enfants atteintes de paralysie cérébrale, The Conversation, 24 mai 2019 (https://theconversation.com/le-jeu-pour-soigner-les-enfants-atteints-de-paralysie-cerebrale-117580?utm_source=facebook&utm_medium=facebookbutton&fbclid=IwAR1uxVqFkR0bjZ-DPnprtyIWLcMcQEhnYyhCPsjU84FKw5vlx1E9l-Axcuc) , article publié dans le cadre de la 31ème conférence European Academy of Childhood Disability 

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Ecole Walt

2 rue Dranem

75011 Paris

Pour être tenu au courant par email