Kinésithérapie spécifique - Votja

Présentation générale

Le neurologue V. Votja commence à développer cette méthode en Tchécoslovaquie dans les années 1950, à partir de tâtonnements empiriques, notamment de l’observation de chaînes de mouvement « réflexe » chez les nouveau-nés. Cette technique s’est surtout développée en Allemagne, à Munich, où se trouvent aujourd’hui les meilleurs praticiens.

Principaux objectifs de la méthode
  • Cette méthode veut, par le déclenchement répété de chaînes de mouvement « réflexe » chez l’enfant par le thérapeute, permettre au cerveau de reprendre le contrôle de ces chaînes musculaires. A terme, le but est donc d’améliorer la mobilité de l’enfant et de lui permettre de mieux contrôler son corps. 

  • Cette méthode améliore également les réflexes respiratoires, ceux de la physiologie mictionnelle et de la défécation. Enfin, chez les enfants qui ont une forte spasticité et possèdent de vraies difficultés à se mouvoir par eux-mêmes, cette méthode permet de prévenir la dégradation orthopédique.

Spécificités de la méthode

Le thérapeute commence tout d’abord par faire un bilan du développement moteur de l’enfant. Ensuite, pour lui permettre de développer les capacités de contrôle de son corps, il va utiliser trois notions centrales : la chaîne musculaire, la locomotion réflexe et le frayage. L’idée derrière le terme de « chaîne musculaire », est qu’une action musculaire n’est jamais localisée, mais participe à une chaîne plus large de mouvements musculaires qui se diffuse à travers le corps.

La locomotion réflexe exprime l’idée que le système nerveux est capable de déclencher des mouvements globaux (impliquant toutes les parties du corps) et coordonnés lorsque certains points corporels sont stimulés. Enfin, le frayage est le fait que le passage d’un flux nerveux entre les synapses devienne plus facile en se répétant. Ainsi, en provoquant de façon répétitive des mouvements « réflexe » faisant intervenir des chaînes musculaires, le thérapeute va non seulement rendre ces réflexes plus rapides, mais améliorer la circulation des flux nerveux entre les synapses, ce qui permet à terme au cerveau d’envoyer le message de commande de ces mouvements directement aux muscles, sans qu’une stimulation soit nécessaire.

 

Les modifications neuro-physiologiques induites par le frayage subsistent un certain temps après la séance de travail, c’est pourquoi le thérapeute forme l’entourage de l’enfant à la réalisation des exercices, qui doivent être répétés 3 à 4 fois par jour, lors de séances de 15 à 20 minutes, afin de majorer la fréquence et la durée des effets. 

A qui s’adresse la méthode ?

Cette méthode s’adresse aux enfants qui souffrent de troubles de la coordination, une paralysie cérébrale, hémiplégie, hémiparésie, un plexus brachial, une trisomie ou un retard moteur. Mais elle s’adresse aussi aux enfants qui ont une dysplasie de la hanche, des torticolis ou des troubles du positionnement (scoliose etc).

La méthode Votja améliore également les fonctions respiratoires, celles de la physiologie mictionnelle et de la défécation. Elle permet en outre de prévenir la dégradation orthopédique.

 

Les séances Votja sont des séances de kinésithérapie et sont donc remboursées par la sécurité sociale.

Ce qu’en disent les parents

Les jeunes enfants n’éprouvent pas de douleur, mais il peut arriver que les bébés pleurent, ce qui peut être éprouvant.

En savoir plus

Liens vers le site officiel Votja : http://vojta.fr/

Lien vers le site Posmodev, association de professionnels francophones de la méthode Votja : https://posmodev.pagesperso-orange.fr/index.htm

Page Facebook de l’association Votja France : https://www.facebook.com/associationVojtaFrance/

Groupe Facebook Votja Francophone : https://www.facebook.com/groups/vojta.francobelge/?ref=br_rs

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Ecole Walt

2 rue Dranem

75011 Paris

Pour être tenu au courant par email