Méthode Alexander

Présentation générale

La Technique Alexander est une méthode de rééducation posturale reposant sur la relation entre le corps et l’esprit. Il s’agit de corriger des mauvaises habitudes de postures corporelles afin de réduire des douleurs ou dysfonctionnements du corps. 

 

Cette méthode a été initiée au début du XXème siècle par l’acteur Frederick Matthias Alexander qui a mis au point une technique d’observation pour se débarrasser de comportements inadéquats. Plusieurs scientifiques témoignèrent publiquement du bien-fondé de cette approche, dont Sir Charles Sherrington, considéré comme le père de la neurologie moderne. On reconnaît généralement à Matthias Alexander un rôle de pionnier dans les approches de conscience corporelle.


On compte maintenant plus de 2 500 praticiens à travers le monde. Cette technique reste méconnue en France.

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode
  • Via la rééquilibration progressive du sens kinesthésique, les objectifs sont d'améliorer la coordination et l'équilibre, de réduire les tensions musculaires, de soulager la douleur, de réduire la fatigue et de favoriser un mieux-être. 

  • L’objectif est de désapprendre certaines mauvaises habitudes inconscientes qui altèrent le fonctionnement général du corps (respiration, coordination, digestion…), en particulier pour les enfants chez qui il est plus facile d’instaurer de nouveaux réflexes. 

  • L’objectif est aussi de coordonner et de rééduquer le système neuro-musculaire

Spécificités de la méthode
  • Cette méthode ne nécessite aucune manipulation : l’enseignant utilise sa voix et le contact des mains uniquement. Il guide l’élève dans des mouvements simples comme s’asseoir, se lever, marcher, parler, ou dans des mouvements plus spécifiques comme travailler avec un ordinateur, jouer d’un instrument de musique, etc. L’élève doit être très actif durant l’apprentissage.

  • Les séances individuelles durent une trentaine de minutes. Au terme d’un cycle de 20 à 30 cours, l’élève peut appliquer la Technique de façon autonome dans son quotidien.

  • Le travail d'apprentissage permet le rétablissement graduel d'une coordination naturelle de toutes les articulations entre elles avec une attention particulière donnée à la mobilité de l'articulation atlanto-occipitale (entre la tête et le cou). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A qui s’adresse la méthode ?

Cette méthode s’adresse à tous les âges et tous les publics. Elle est notamment utilisée par les artistes, les sportifs et pour atténuer des déséquilibres liés à des pathologies. Elle est particulièrement recommandée pour les patients atteint de la maladie de Parkinson.

Ce qu’en disent les parents

Les enfants mettant en pratique cette technique clarifient leurs pensées et diminuent les efforts dans leur mouvement, se fatiguant ainsi moins rapidement. Cela affine son sens de l’observation ainsi que sa conscience de lui-même et de son environnement.

Témoignage déroulement d’une séance adulte : https://plusmagazine.levif.be/sante/on-a-teste-la-technique-alexander-le-manuel-pour-vous-apprendre-a-mieux-vous-positionner/article-longread-1043993.html?cookie_check=1574934442

Références scientifiques
  • The Alexander Technique : An Acting Approach, 2002, Stalibrass et al.

  • Etude contrôlée sur l'efficacité de la technique dans le traitement de la maladie de Parkinson. Selon quatre indicateurs, la technique Alexander était plus efficace que les autres traitements, à un degré statistiquement significatif 

  • https://www.semanticscholar.org/paper/The-Alexander-Technique%3A-An-Acting-Approach-Barker/486c43440435803ba2bd16712aa4c61ca28fcd47

  • L’efficacité de la technique Alexander a été vérifiée dans une étude comparative publiée en août 2008 dans le British medical Journal. 

  • L’apprentissage et la pratique de la Technique Alexander conduisent à l’amélioration du tonus postural, de la coordination et de l’équilibre et permet également une réduction significative des douleurs dorsales et une amélioration du confort de vie.

  • https://www.bmj.com/content/337/bmj.a884

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Pour être tenu au courant par email