Méthode Padovan

Présentation générale

Créée par Beatriz Padovan au Brésil dans les années 1970, cette méthode, aussi appelée « réorganisation fonctionnelle » vise à reproduire les étapes du développement afin de refonder les bases de l’organisation neurologique. 

Elle se base principalement sur la théorie de Rudolf Steiner (1861-1925) concernant l’interdépendance des 3 types d’activité humaines marcher-parler-penser ainsi que sur les travaux de Temple Fay (1895-1963) sur l'organisation neurologique du développement de l'enfant.

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode
  • Refonder les bases du système nerveux pour permettre les progrès, par la plus grande sophistication du système 

  • Dissiper le stress, les peurs et les tensions liées aux difficultés d'apprentissage 

  • Dépasser les blocages 

  • Améliorer la concentration et l'attention

Spécificités de la méthode
  • Il s’agit d’un travail sur les pré-requis de l'évolution de l'individu (onthogenèse)

  • L’objectif est de combler le manque ou compenser l'organisation neurologique atypique qui a conduit à un retard (moteur, cognitif, langage...) lié à un dysfonctionnement et à une compensation du système nerveux qui empêche aujourd'hui les progrès

  • Durant la séance, il s’agit de répéter une série de mouvements (motricité globale/motricité fine), d'exercices bucco-faciaux, de mouvements oculaires suivant l'évolution normale des stades de développement, dans l'optique de réorganiser les connexions neuronales permettant de créer un système fonctionnel.

  • Les séances durent 30 à 45min à raison d’1 à 2 séances par semaine pendant 1 an. 

 

A chaque séance il s’agit de repasser par le corps toutes les étapes qui se font de 0 à 3 ans. Le 1er mouvement se fait dans un hamac, l’enfant y est installé et balancé, ce mouvement représente le bercement du ventre maternel. Le thérapeute fait ensuite repasser le patient par toutes les phases nécessaires à l’acquisition du roulé, du rampé, du quatre pattes et ainsi de suite. C’est le thérapeute qui fait exécuter les différents mouvements au patient. 

 

  • La séance est composée d'une dizaine d'exercices, suivant les stades successifs de développement 

  • La séance est identique chaque semaine 

  • La séance ne travaille pas directement la difficulté de l'enfant mais plutôt toutes les étapes qui précèdent 

Une séance se compose de: 

  • Balancements: 1ers mouvements, permettant la stimulation du sytème vestibulaire 

  • Mouvements du corps: l'enfant reproduit (ou mouvements passifs, selon le stade) une série de mouvements permettant une succession de stimulations corporelles précise (roulades) 

  • Mouvements de la main: stimulation psycho-motrices de la main

  • Exercices bucco-faciaux: exercice de succion, stimulation buccale (fonctions neuro-végétatives orales précédent la parole: respiration, succion, mastication, déglutition) 

  • Exercices oculaires: récapitulation des directions de l'espace suivie par les yeux Avec une stimulation rythmique: chaque séquence est réalisée en suivant le rythme d'une poésie énoncée par le praticien, permettant également une association du langage 

 

La séance se déroule au sol, au tapis. Il peut y avoir un hamac pour le balancement ou des barres verticales. 

 

De nombreux orthophonistes en France sont formés à cette méthode (séance pris en charge dans le cadre de prescription d'orthophonie)

A qui s’adresse la méthode ?

Troubles neuro-developpementaux, en particulier troubles d'apprentissages (troubles "Dys", lecture...), autisme, paralysie cérébrale

Ce qu’en disent les parents

“Mon petit fils a commencé à 2 ans et demi à suivre la méthode Padovan car il ne parlait pas du tout, pas un mot. Avec la méthode PADOVAN les résultats ont été spectaculaires. Après 18 mois à raison de 2 séances par semaine, il parle et fait de jolies phrases. Malheureusement en France il n'y a pas  beaucoup d'orthophoniste qui l'utilisent.”

 

“Tu peux certainement imaginer l’émotion à la vue des progrès réalisés au cours de ces derniers mois.

Quel changement dans son attitude quand nous nous remémorons les danses de fin d’année en juin dernier où, certes elle avait beaucoup de plaisir à participer et à se trouver au milieu de ses camarades, mais où malheureusement elle ne pouvait que difficilement accrocher à la chorégraphie : elle restait interdite au milieu des autres enfants qui gravitaient autour d’elle, en grandes difficultés pour prendre part au rythme des danses, absente du mouvement ou avec un ou deux trains de retard… et avec tant de limites motrices et attentionnelles à gérer!

Aujourd’hui elle est tellement rayonnante, capable de mettre son corps en silence quand il faut attendre que la chorégraphie commence, dans l’anticipation des pas à enchaîner, capable d’inhibition quand les autres tournent autour d’elle et qu’elle doit rester en place, quelques petits moments de retard, mais il faut bien avoir encore à progresser!

Au niveau moteur, que de prouesses, quand elle tient la position du chevalier servant et qu’elle se redresse sans appui, quand elle enchaîne les pas chassés (et que la chute dont elle est victime n’est même pas de son fait!), quand elle explore tous les mouvements de la choré avec tant de plaisir dans son regard!”

Références scientifiques
  • Mémoire : « Apporte et limites de la méthode Padovan dans la prise en charge des troubles d’oralité des jeunes enfants porteurs de trisomie 21 » de Chloé ARS et Astrid CHAUDOYE-KIMMES

Étude de cas cliniques de trois enfants de 1 à 4 ans. 

http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUMED_MORT_2013_ARS_CHLOE_CHAUVOYE-KIMMES_ASTRID.pdf

« Les exercices proposés par la méthode Padovan ont été comparés à ceux réalisés dans le cadre d'une prise en charge plus ordinaire, dont l'un de nos patients a bénéficié. 

La description du suivi des séances et les observations qualitatives de nos trois sujets nous ont permis d'observer une évolution favorable de ces enfants dans la rééducation de leurs troubles de l'oralité. »

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Pour être tenu au courant par email