MÉDIATION ANIMALE:

MÉDIATION PAR LE CHIEN, ÉQUITHÉRAPIE

Présentation générale

La médiation par l’animal est une activité de relation. Le chien permet d’installer une relation triadique entre l’enfant, le chien et l’intervenante, tout en étant une expérience ludique, très engageante et motivante pour l’enfant.  

La médiation par l’animal aide l’enfant dans son développement : sensoriel, affectif, conscience de soi, coordination, attention, concentration, mémoire, communication, gestion des émotions, confiance en soi et estime de soi, etc.

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode

De nombreuses activités permettent de mettre en œuvre des objectifs définis en amont. L’enfant va tisser un lien affectif avec l’animal tout en respectant un cadre et des consignes. 

 

Les bienfaits globaux sont : des stimulations sensorielles, une coordination et une motricité fine, une prise de conscience de soi, un développement de l’attention, de la concentration et de la communication (se faire comprendre, apprendre à exprimer ses sentiments…), une augmentation de l’estime de soi, une meilleure gestion de l’impulsivité et des émotions ... 

Spécificités de la méthode

L’animal agit comme un miroir du comportement de l'enfant, contrairement à l'adulte qui s'adapte en raison de la connaissance du trouble de l'enfant, ce qui permet une véritable prise de conscience de soi. En effet, le chien cherche à entrer en lien, il est spontané et ne juge pas, et il incite à reproduire, à imiter.

Par exemple, si l’enfant veut rentrer en contact avec le chien de façon agressive ou brutale, ce dernier ne sera pas avenant, alors que dès qu'il sera plus calme et doux, le chien viendra vers lui.


Grâce à la médiation de l'intervenant, l'enfant aura d'autant plus conscience de ce lien de cause à effet. Il y a des prises de conscience rapides et des progrès au niveau comportemental, émotionnel et aussi du langage.

Exemple de types d’activités : connaissance du chien, communication avec le chien, échanges ludique, tactiles, manipulation du matériel, soins, guider, mener, encourager le chien, parcours d’obstacles, jeux, et mettre des mots sur les observations et ressentis, etc.

A qui s’adresse la méthode ?

Selon les besoins de l’enfant, cette méthode permet de travailler sur le sensori-moteur, les habiletés sociales, la communication, le cognitif, en particulier pour des enfants qui présentent des troubles moteurs, des troubles cognitifs ou des troubles des apprentissages.  

 

Pour les enfants ayant des troubles du comportement ou autistiques, le travail avec le chien médiateur va leur permettre une prise de conscience de leur comportement. Ainsi l’enfant adapte son comportement pour obtenir la réponse du chien qui l’attend, il développe ainsi une meilleure compréhension de son comportement, une capacité à l’adapter.

Pour les enfants ayant des troubles moteurs, le travail avec le chien va agir comme une puissante motivation à utiliser leur corps et à se dépasser corporellement. 

Ce qu’en disent les parents

"Quand j’ai guidé Ishka, ça m’a fait plaisir de voir qu’elle suivait mes instructions. J’ai senti que je lui faisais beaucoup de bien en la massant. Quand je la massais, elle était relaxée. J’ai été déçue et découragée dans l’exercice du « touche » parce que c’était difficile au niveau du timing. Mais j’ai pu dépasser cette difficulté et réussir l’exercice sans erreur. Et plus tard, j’aimerai travailler dans le bien-être des animaux." 

 

"J’étais contente de voir Ishka. J’ai aimé faire des câlins et des massages à Ishka. J’ai tout aimé." 

 

"J'ai vu à quel point le chien peut être un vecteur puissant pour faire passer la thérapie dans la joie" (un parent)

Références scientifiques

« Les enfants qui ont éprouvé de la peur, de l'anxiété et des difficultés en raison de leur handicap dans la vie quotidienne ont appris à faire face à leurs angoisses et à leurs peurs et à établir des objectifs et des plans pour atteindre leurs buts pendant la thérapie. Les enfants ont amélioré leur capacité à utiliser leur corps en fonction de leurs capacités. Par conséquent, ils ont amélioré leurs aptitudes à développer de l'empathie entre eux et un chien de thérapie, à recevoir et à présenter de l'aide et à améliorer leurs aptitudes de communication. Les résultats de la présente étude ont révélé que les thérapies et les activités assistées par chien peuvent constituer une méthode de soutien pour le traitement de routine dans la réadaptation des enfants atteints de paralysie cérébrale et de handicaps physiques et mentaux. »

« Les avantages individuels et sociaux obtenus grâce à la thérapie assistée par chien peuvent contribuer à la prévention, à l'amélioration et au développement des enfants atteints de divers handicaps. La thérapie assistée par chien peut être développée et utilisée comme un outil de soutien en santé publique vétérinaire pour aider à la réadaptation des enfants handicapés. »

Limites : étude limitée aux entrevues et observations de 10 cas seulement, sans groupe témoin, sans documents de recherche pour comparer les résultats avec d'autres recherches, limitée au centre de physiothérapie (ne reflétant donc pas la vie quotidienne)

Source : Dog-Assisted Therapies and Activities in Rehabilitation of Children with Cerebral Palsy and Physical and Mental Disabilities
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4454953/

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Pour être tenu au courant par email