THÉRAPIE MIROIR TECHNOLOGIQUE:

DESSINTEY

Présentation générale

C’est une technologie de stimulation motrice par l’illusion du mouvement, issue de la thérapie miroir et de l’imagerie motrice initiées aux États-Unis il y a plus de vingt ans. Celles-ci sont documentées avec un bon niveau de preuve dans le cadre d’une rééducation post AVC (cf recommandations HAS 2012, revue Cochrane 2014). 

Elle permet de tromper le cerveau, lui faisant croire que c’est la main déficitaire qui fonctionne bien alors que c’est l’autre qui a été filmée (et l’image inversée). 

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode

Pour les patients paralysés ou douloureux, il y a une incohérence entre la commande du mouvement et les retours visuel et sensoriel : il est très difficile de réapprendre un mouvement avec un feedback en permanence négatif, synonyme d’échec. 

Cette méthode veut prouver à l’enfant que ce côté déficient lui appartient, qu’il est capable de l’utiliser. Le but est que l’enfant se représente le mouvement avant de le faire, lui permettant de réintegrer sa main/son bras dans son schéma corporel.  

Spécificités de la méthode

Dessintey propose une plateforme technologique basée sur l’intelligence artificielle afin d’offrir un programme de soins personnalisés aux patients. 


C’est une thérapeutique dite de “ feedback visuel augmenté ” : le système IVS3 remplace l’image du bras paralysé par une image positive de mouvement créée à partir du bras valide. En réinstaurant une cohérence entre ce que le patient veut faire, et ce qu’il perçoit, ce flux d’illusions favorise le réapprentissage et la récupération motrice.

 
Par ailleurs, l’imagination et l’observation du mouvement sollicitent en grande partie les mêmes aires cérébrales que celles utilisées lors du mouvement, ce qui permet de développer l’activité de ces zones lors des exercices.
Les exercices sont très simples (ouvrir/fermer la main, prendre un objet), les enfants sont beaucoup plus détendus, et ont moins de blocages. 

A qui s’adresse la méthode ?

Cette méthode permet d’accélérer l’acquisition de la motricité du membre supérieur (main/bras) en cas de troubles moteurs liés à une hémiplégie, une paralysie cérébrale, un AVC…

Pour les enfants ayant une hémiparésie, la thérapie miroir avec la technologie Dessintey permet de prendre conscience de son bras hemi, de se le réapproprier, de l’intégrer dans son schéma moteur et d’être plus motivé à l’utiliser, grâce à l’illusion du mouvement

Témoignages

« La première fois que j'ai utilisé la thérapie miroir (avec le dispositif IVS3), je percevais comme des frissons, des petits influx nerveux dans le bras et les doigts »

« Par rapport à la thérapie miroir classique, l'illusion est meilleure avec la machine »

 

« Cet appareil génère des sensations qui n'ont jamais été signalées par d'autres patients avec des thérapies différentes », confirme le Dr Duret, médecin spécialiste de la rééducation à la Clinique des Trois Soleils, « On a une impression d'immédiateté dans le ressenti des patients et c'est assez troublant ».

 

« Sur le mental ça joue beaucoup, parce qu'on a l'impression que c'est nous qui faisons le mouvement », « certaines fois on arrive vraiment à ressentir la sensation que le bras bouge, et ça fait du bien, ça positive vraiment la séance ». 

 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/reportage-reeducation-post-avc-la-startup-francaise-dessintey-reinvente-la-therapie-miroir_126346

https://www.facebook.com/therapiemiroir/

Références scientifiques

La revue de littérature confirme la valeur des interventions avec thérapie miroir pour la paralysie cérébrale. 

Une étude suggère qu’une session unique de 30 minutes de thérapie miroir induit une augmentation de l’amplitude des PEM sur le membre affecté. L’IRMf montre un déplacement de l’activité cérébrale de l’hémisphère sain à l’aire motrice de l’hémisphère lésé. Ce phénomène s’accompagne d’une modification de la balance inter-hémisphérique avec une baisse de l’activité de l’hémisphère sain et une augmentation de l’hémisphère opposé.

https://therapiemiroir.com/revue-de-litterature-adaptations-neurofonctionnelles-apres-session-unique-de-therapie-miroir-chez-patients-avc-ischemiques-chroniques/

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Pour être tenu au courant par email