Thérapie craniosacrale

Présentation générale

La thérapie cranio-sacrale puise ses racines dans l’ostéopathie. Elle accorde une importance primordiale au système nerveux central (cerveau) et au liquide céphalo-rachidien (liquide dans lequel « baigne » le cerveau) dans l’organisme. 

Développée au début du XXème siècle, la thérapie cranio-sacrale part du constat que le liquide céphalo-rachidien et la moelle épinière se meuvent selon un certain rythme se propageant dans tout l’organisme et lui fournissant des impulsions qui lui sont essentielles. Les thérapeutes, dès lors qu’ils sont en mesure de ressentir ce rythme au contact du crâne, sont également capables de lui redonner, à l’aide de douces impulsions, un équilibre. 

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode

Les influx crâniens (les rythmes régulés par le thérapeute) donnent des informations sur l’état de l’organisme à de multiples niveaux : les défauts et modifications de fonctionnement du système nerveux, l’état des fascias (membranes enveloppant une structure anatomique), des organes, des muscles et des os. 

Ainsi, une thérapie cranio-sacrée permettra au patient d’avoir un état des lieux global de son organisme et, par le biais de contacts crâniens, de retrouver un mécanisme d’auto-guérison performant.

Spécificités de la méthode

Le patient se couche généralement sur la table, mais une séance peut également se faire assis, debout, ou en mouvement sur le sol, notamment dans le cas où le patient est un enfant. 

Le thérapeute, à l’aide de palpations et d’écoute des rythmes du système cranio-sacré (les flux de liquide céphalo-rachidien), évalue la qualité du liquide et ses incidences en termes de tensions dans les organes, les muscles, les os... La découverte des zones congestionnées donne au thérapeute des indications sur l’endroit où poser ses mains. De fines impulsions sur ces zones peuvent libérer de l’énergie « bloquée », et rétablir un nouvel équilibre. Bien que la séance puisse se dérouler en communiquant verbalement, le silence est le plus souvent de rigueur. Une séance dure en moyenne un peu moins d’une heure pour un nourrisson ou un enfant. Des exercices individuels peuvent être réalisés par le patient entre les différentes séances.

A qui s’adresse la méthode ?

La thérapie cranio-sacrale s’adresse à tous, et tout particulièrement aux personnes souffrant de troubles fonctionnels, aux personnes souffrantes et suivies médicalement, et aux personnes souffrant de troubles du système nerveux. 

La thérapie convient tout à fait aux nourrissons, car il s’agit d’une méthode douce et sans participation active du patient.

Références scientifiques

The use of CranioSacral therapy for Autism Spectrum Disorders: Benefits from the viewpoints of parents, clients, and therapists, étude en faveur de la thérapie pour les enfants atteints de troubles autistiques. 

« Cette étude a démontré qu’il y avait des réponses positives observées au sein des 3 groupes étudiés, conduisant les auteurs à conclure qu’il est tout à fait sensé de mener des études supplémentaires pour démontrer de manière plus nette encore les effets positifs de la thérapie craniosacrale sur les troubles autistiques. »

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28167177

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Ecole Walt

2 rue Dranem

75011 Paris

Pour être tenu au courant par email