Neurologie fonctionnelle 

Présentation générale

La neurologie fonctionnelle s'intéresse à la fonction du système nerveux et tout particulièrement au cerveau. L'objectif de cette approche - développée par le Prof. Frederick Carrick, un chiropraticien américain - est de déterminer si les troubles de la santé présentés par un patient sont dus à des déficits fonctionnels du cerveau ou du système nerveux.

 

La neurologie fonctionnelle propose d’aider les personnes souffrant de troubles d’origine cérébrale en allant explorer des zones du cerveau moins performantes.

Source : compilation de vidéos YouTube (utilisation équitable) - si vous souhaitez supprimer un contenu contactez nous à contact@leneurogroupe.org

Principaux objectifs de la méthode
  • Identifier la cause, c’est à dire l’origine au niveau cérébral, de certains symptômes et ensuite renforcer la performance cérébrale et la connexion entre différentes aires cérébrales, par des exercices impliquant la vue, l'ouïe, les muscles, le système vestibulaire...

Spécificités de la méthode

Dans un premier temps, les besoins spécifiques du patient sont identifiés, notamment avec des tests qui portent sur la motricité oculaire, l'équilibre, la force... permettant de comprendre quelle est l’origine cérébrale des difficultés rencontrées par le patient (quelles zones cérébrales sont affectée et comment).

Suit le compte-rendu avec les propositions d'aide au regard des objectifs du patient. 

 

Le programme de soin consiste en une série de : 

  • stimulations physiques actives ou passives, simples ou complexes 

Les manipulations sont principalement manuelles. La colonne vertébrale et le bassin sont au centre du diagnostic et de la thérapeutique.

 

  • stimulations sensorielles spécifiques

Ces stimulations peuvent être des ajustements chiropratiques, l'utilisation de stimulations lumineuses et sonores, les stimulations électriques (TENS), les stimulations vibratoires transcutanées, les stimulations vestibulaires et gyroscopiques, les exercices cognitifs, l’hypnose, l’orthophonie, ou encore le travail respiratoire

Au-delà de ces stimulations, le programme comprend également une approche structurelle (Mobilisation biomécanique, Chiropratique, méthode de rééducation Vojta…).

La manipulation vertébrale est utilisée dans le but de stimuler le système nerveux, particulièrement des zones du cerveau. 

 

Il existe certains appareils comme la Gyrostim, qui permet de travailler le système vestibulaire pour améliorer la coordination, la motricité globale et la motricité fine, en stimulant en même temps le cerveau, les articulations et les muscles. La Gyrostim ressemble à une sphère. A l’intérieur se trouve un siège motorisé dans lequel les membres du patient sont mis en mouvement. Elle est par ailleurs capable d’atténuer les vertiges. Ainsi cette technique est-elle utilisée à la NASA pour habituer les pilotes à supporter les sensations fortes.

A qui s’adresse la méthode ?

Patients souffrant d’atteintes cérébrales ou des troubles du neuro-développement

  • Dyspraxie

  • Dyslexie

  • TED 

  • Troubles du développement moteur chez le nourrisson et l’enfant

  • Troubles de la concentration et de l’attention

  • Troubles de la Coordination Motrice & Temporo-Spatiale (IMC…)

  • Maladie de parkinson

  • Séquelles neurologiques liées à un AVC

Ce qu’en disent les parents

Site de témoignage : 

https://www.brainmoove.com/fr/temoignages-patients/

https://cliniquefreud.ca/fr/la-neurologie-fonctionnelle/temoignages-neurologie-fonctionnelle/

 

“Dans les semaines qui ont suivi cette cure, nous avons constaté des changements significatifs dans le comportements de Flavien. Il s'est mis à lire spontanément (avant, c'était une corvée), à chanter, son vocabulaire s'est enrichi et son débit de parole est devenu plus fluide. Il adore aller dans le trampoline, ses sauts et ses figures sont de plus en plus précis. Il a même applaudi à un spectacle, chose qui était inconcevable avant. On peut dire qu'il se sent mieux dans son corps; Il s'épanouit.”

Références scientifiques

Il s’agit d’une approche attractive, présentée comme scientifiquement fondée. Elle fait cependant aussi l’objet de critiques, la qualifiant parfois de pseudoscience.

 

  • « Neurologie Fonctionnelle : description et validité d’une approche thérapeutique controversée » Mémoire d’Anne-Laure Meyer, http://www.theses.fr/2019SACLS034

 

A travers une revue critique d’articles obtenus via un journal spécialisé en NF, aucune évidence scientifique probante n’a été trouvée à propos du bénéfice ou effet de la NF. A l’issue d’une revue systématique critique de la littérature, aucune évidence montrant que la manipulation vertébrale a un effet clinique via un effet sur l’activité cérébrale n’a été trouvée. Ces travaux ont amené à conclure que la NF, utilisée dans un contexte chiropratique, relève probablement d’une pratique pseudoscientifique.

 

  • Lombalgies


En 2011, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) publie une étude qui indique que « Dans les lombalgies aiguës ou subaiguës, la chiropratique semble efficace, avec une efficacité d’un ordre de grandeur comparable à l’efficacité des traitements alternatifs médicaments, chirurgies, kinésithérapie »

Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Ecole Walt

2 rue Dranem

75011 Paris

Pour être tenu au courant par email