Ergothérapie

Présentation générale

L’ergothérapie est née au début du XXème siècle en Amérique du Nord, sous l’influence de médecins psychiatres. Elle ne se développe réellement en France qu’à partir des années 1950.

La profession d'ergothérapeute (occupational therapist) est réglementée par le Code de la Santé Publique (L4331-1 et R4331-1) et nécessite une formation de 3 ans fixée par les Ministères de la Santé et de l'Enseignement Supérieur.

Principaux objectifs de la méthode
  • L'ergothérapie permet de résoudre les problèmes qui empêchent le patient d'accomplir les choses qui lui tiennent à cœur. 

  • Le but de cette thérapie est de permettre à l’enfant d’être autonome au quotidien, en passant par l’apprentissage et un travail plus psychologique, mais aussi en adaptant l’environnement. L’ergothérapie vient souvent en complément de la kinésithérapie : cette dernière développe les capacités de l’enfant, tandis que l’ergothérapie lui permet de les utiliser.

Spécificités de la méthode

L’ergothérapeute fait d’abord un bilan ergothérapeutique de l’enfant dans son environnement quotidien, en observant son comportement à l’école, en crèche, chez lui... Ensuite, il travaille à partir de mises en situation adaptées afin de faciliter l’apprentissage. Il donne également des conseils pour l’aménagement de l’environnement : utilisation d’une brosse à dents qui vibre à l’enfant qui requiert un apport sensoriel plus intense ; installation de balles de tennis sous les pieds des chaises pour l’enfant qui éprouve des difficultés face au bruit, etc.

Le nombre de séances d’ergothérapie et la durée de cette thérapie dépendent entièrement de l’enfant. En général, on arrête les séances s’il devient évident que l’enfant ne progresse plus vers la réalisation de ses objectifs.

A qui s’adresse la méthode ?

Cette méthode s’adresse notamment aux enfants 

  • Ayant des troubles moteurs, notamment motricité fine

  • Ayant des troubles sensoriels

  • Ayant des troubles de comportement ou autistique, avec des besoins au niveau sensoriel et moteur

Témoignages

A compléter

Références scientifiques
  • Occupational therapy home programs for cerebral palsy: double-blind, randomized, controlled trial, Iona Novak, Anne Cusick, Natasha A Lannin

  • Huit semaines de “programme à la maison” ont produit des différences statistiquement significatives dans la fonction et la satisfaction des parents avec la fonction, par rapport au groupe n’ayant pas suivi le programme. Les pédiatres peuvent informer les familles que les programmes mis en œuvre par les parents à la maison étaient cliniquement efficaces s'ils étaient mis en œuvre 17,5 fois par mois pendant une moyenne de 16,5 minutes par session

  •  

  • A randomized controlled pilot study of the effectiveness of occupational therapy for children with sensory modulation disorder, Lucy Jane Miller, Joseph R Coll, Sarah A Schoen

  • Les résultats suggèrent que l'OT-SI peut être efficace pour améliorer les difficultés des enfants atteints de TMS (troubles sensoriels).

En savoir plus
Des remarques ou commentaires ?

Ce travail repose sur une approche collaborative de mise en commun de recherches et de l'expérience des familles.

Si vous avez des remarques, des suggestions de modifications ou corrections ou des précisions à apporter merci de nous en faire part par email à contact@leneurogroupe.org

Contactez-nous

Le Neuro Groupe

6 bd du Général Leclerc

92110 Clichy

Pour être tenu au courant par email